© Le contenu appartient à Nadda's -  Webmagazine Lyon - depuis 2018 

Please reload

Posts Récents

Tendances accessoires printemps-été 2019

June 23, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

#Motivation : De la volonté à l'action

02/20/2018

 

On a tous ces moments où la motivation n’est plus là, et c’est souvent le moment où l’on en a le plus besoin! Alors on se demande comment faire pour la retrouver. Première erreur! La motivation ne se trouve pas, il ne s’agit pas d’un petit oeuf au chocolat que l’on trouve entre deux buissons le jour de Pâques. C’est nous qui la créons, et pour la créer, il faut agir! Et oui, c’est l’action qui créait la motivation. Donc toutes les fois où vous ne faites pas quelque chose parce-que « aujourd’hui, vous n’avez pas la motivation », vous ne faites que vous démotiver encore. Il faut donc penser différemment : on ne cherche plus à avoir la motivation mais à être motivé. Vous verrez que dès lors que vous aurez compris que la motivation n’est pas une chose que l’on peut posséder et donc perdre, mais qu’elle est en nous, et qu’il nous suffit de la faire « sortir », et bien croyez-moi, vous aurez beaucoup moins de mal à vous motiver puisque vous n’aurez plus d’excuses à vous donner. 

 

Pour aider votre motivation à montrer le bout de son nez, il est bien de se demander pourquoi il faut que vous fassiez telle ou telle chose.

 

Qu’est-ce que cela va vous apporter? Qu’allez vous en retirer? Pourquoi est-il nécessaire que vous le fassiez? Si c’est un projet sur lequel vous devez travailler, pensez au fait que cela est une nouvelle étape qui vous amènera vers la carrière dont vous rêvez. Si c’est la révision d’un partiel, pensez au diplôme que vous voulez obtenir. Vous pouvez même écrire l’objectif que vous voulez atteindre à long terme sur un post-it pour y penser pendant que vous accomplissez la tâche que vous avez à faire. 

 

Une fois que vous avez en tête ce but, il est conseillé de faire une « to-do list », et de diviser en petites tâches les grosses tâches. Ainsi, si vous avez un partiel à réviser, au lieu d’écrire sur votre liste « Réviser partiel d’économie », vous écrirez : Réviser Chapitre 1 - Relire Travaux Dirigés de ce Chapitre - Refaire Partiel de l’an passé, etc. De même si vous avez une dissertation à faire : Relire le cours correspondant au thème de la dissertation - Faire des recherches sur ce thème - Trouver une problématique - Trouver le plan - Rédiger l’introduction etc. Alors vous pourrez rayer au fur et à mesure les tâches que vous aurez accompli, et cela est tellement satisfaisant. Vous pourrez alors constater l’avancement de votre travail, et la pression sera moindre que si il n’y a que des « grosses tâches » sur votre to do list. Je trouve personnellement que faire une to do list avec plusieurs petites taches à réaliser est plus stimulant que de faire un planning. Déjà, notre planning ne correspond pas souvent à la réalité, parfois on va se donner 2 heures pour une tâche qui n’en dure que 30 minutes, et on va décider de ne rien faire pendant les 1h30 restantes sous prétexte de respecter le planning, pour se retrouver ensuite en retard car on aura prévu 1h à une tâche qui en vaut 3…

 

Si vous sentez que ce n’est pas seulement votre flemme qui vous freine mais votre état d’esprit, il peut être intéressant de changer d’environnement.

 

On ne se rend pas compte comme cela peut nous affecter. Ainsi si vous révisez toujours à la bibliothèque, essayez de rester un peu chez vous ou vice versa. Vous pouvez aussi aller dans un café pour travailler, c’est ce qui marche le plus pour moi, lorsque je me sens démotivée, je vais passer l’après-midi au Starbucks avec mon ordinateur, et je ne sais pas si c’est l’ambiance ou leur délicieux Latte Noisette Caramel qui booste ma productivité, mais cela fonctionne à tous les coups! Vous pouvez aussi vous mettre à réviser le matin si vous aviez l’habitude de le faire le soir et vice versa. 

 

Pensez aussi à vous motiver à plusieurs. Et oui, voir les autres autour de vous souffrir autant que vous à quelque chose de réconfortant mais aussi de motivant! Donc trouvez vous des amis avec autant de boulot que vous pour galérer à plusieurs. Mais n’oubliez pas que le but est de vous motiver les uns les autres et non le contraire! Car on connait tous la copine qui vous propose au bout d’1h d’aller faire une pause car « c’est prouver scientifiquement qu’il faut reposer le cerveau toutes les 45 minutes » pour au final faire une pause de 2h. 

 

En parlant de pause, il est d’ailleurs nécessaire d’en faire régulièrement, de respirer, notamment entre plusieurs petites tâches accomplies. Mais ne tombez justement pas dans l’excès de votre copine qui fait plus de pause que de séance de travail! Il n’y a rien de plus démotivant que de rentrer chez soi en se disant qu’on a passé la journée à la bibliothèque mais que l’on a pas réellement avancé, surement parce-que vous n’avez pas fait attention à l’heure pendant vos pauses. Cela donne une journée où vous n’avez pas profité de votre temps libre ni pour avancer, ni au final pour vous reposer ou penser à autre chose car dans tous les cas vous étiez dans le cadre de votre travail. 

 

Enfin, dernier conseil et pas des moindres : LANCEZ-VOUS! Arrêtez de penser à votre motivation qui est ou n’est pas là, à chercher d’innombrables conseils sur internet sur comment trouver la motivation, ou comment réviser un semestre entier en deux heures et agissez! Allez, allez, fermez cette page (vous avez le droit de prendre deux minutes pour laisser un commentaire tout de même) et faites ce que vous avez à faire!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square