© Le contenu appartient à Nadda's -  Webmagazine Lyon - depuis 2018 

Please reload

Posts Récents

Tendances accessoires printemps-été 2019

June 23, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

La Casa de Papel : Entre stratégies et amour

02/12/2018

 

La série espagnol a eu un succès assez incroyable après avoir été mise en ligne sur Netflix. Il faut dire que l’histoire est assez originale : un groupe de délinquants bien connu des services policiers et n’ayant plus rien à perdre se lance dans le plus grand braquage que l’histoire n’a jamais connu, celui de la fabrique de la monnaie et des timbres de Madrid. Ils sont guidés par leur professeur, un homme très intelligent qui n’a jamais fait d’acte criminel. Celui-ci est un idéaliste, il veut faire un braquage sans blessé, et sans voler personne, puisqu’ils vont créé leur propre argent au sein de la fabrique. Ainsi se déroule l’histoire où l’on suit l’équipe suivre un plan minutieusement établit par le professeur. 

Alors que les personnes qui étaient présentes ce jour là à la fabrique sont pris en otage, une réelle partie d’échec se met en place entre le professeur et la police, dont la chef est Raquel, une femme tout aussi intelligente et donc une adversaire redoutable. 

Si le professeur avait tout prévu dans les moindres détails : des stratégies de la police, aux éventuels états d’âme des braqueurs, à la possible évasion des otages, il y a un point qu’il n’a pas envisagé et qui pourrait lui coûter tout son plan, le fait qu’il allait tombé amoureux de l’inspectrice en charge de l’affaire. 

Alors comment un homme qui a mis des années à élaborer le plan parfait, à s’être parfaitement préparé pour le plus grand coup de l’histoire et en ayant même réussit à se mettre l’opinion public dans la poche, a-t-il pu se laisser aller pour les beaux yeux d’une femme. L’amour corrompt-il tout? De même Raquel va t-elle protéger l’homme qui lui a menti et qui l’a manipulé, et compromettre ainsi toute sa carrière et ses valeurs en raison de son amour pour lui? 

Elle se déteste d’être tomber amoureuse d’un « méchant ». Mais en réalité qui sont les méchants et qui sont les gentils dans cette histoire? C’est la question que finit par se poser Raquel, elle qui travaille depuis des années dans la police, qui pensait être au service des bons. « Tu sais, chacun a sa vision de ce qui est juste » lui dira le professeur quand elle découvrira qui il est. Et c’est vrai : le bien, le mal, le juste, l’égal ne dépend que d’une vision subjective propre à chacun, bien que la société voudrait nous imposer une conception universelle. Bien sûre certains actes sont indéniablement dans l’une ou l’autre des catégories. Mais en réalité, sans connaitre l’intention derrière cet acte, comment peut-on le catégoriser justement? Mais tout cela est un autre sujet que l’on abordera dans un prochain article. 

En attendant, on se demande qui gagnera entre les gentils et les méchants, et qui sont les gentils, et qui sont les méchants. Et l’amour dans tout ça? Je ne peux que vous conseillez d’aller regarder ce chef d’oeuvre pour en connaitre les réponses. 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square